Consultation sur la modification de la liste des espèces de la Loi sur les espèces en péril : En1-36F-PDF

Le gouvernement du Canada a promulgué la Loi sur les espèces en péril (LEP), le 5 juin 2003 dans le cadre de sa stratégie sur les espèces en péril. L'annexe 1 de cette loi, appelée ici « liste de la LEP », énumère les espèces qui sont protégées en vertu de la loi. Les Canadiens sont invités à exprimer leur opinion concernant l'inscription à la liste de la LEP de toutes les espèces incluses dans ce document ou de certaines d'entre elles. Les espèces aquatiques font l’objet de consultations distinctes menées par le ministre des Pêches et des Océans.

Lien permanent pour cette publication : Qu'est-ce qu'une un lien permanent?
http://publications.gc.ca/pub?id=9.502292&sl=1
Format MARC XML   Format MARC HTML

Ministère/Organisme Environnement Canada.
Titre Consultation sur la modification de la liste des espèces de la Loi sur les espèces en péril
Type de publication Série
Langue [Français]
Autres langues publiées [Anglais]
Format Électronique
Autres formats offerts Papier-[Anglais | Français]
Note Publi. aussi en anglais sous le titre : Consultation on amending the list of species under the Species at Risk Act.
Date 2004-
Chronologie Mars 2004-
Périodicité Annuel
ISSN 1713-0964
Numéro de catalogue
  • En1-36F-PDF
Descripteurs Espèce menacée
Notices Bibliographiques des Numéros

Contenu archivé

L'information identifiée comme archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec le ministère auteur.

Nous vous invitons à consulter la Foire aux questions pour de l’information supplémentaire sur les avis de contenu archivé.


2017
2016
2015
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2006
2005
2004
Avez-vous de la difficulté à ouvrir ce document?

Note : Les URLs contenus dans ce/ces document(s) peuvent ne plus être fonctionnels.