000 04301nam  2200385zi 4500
0019.883300
003CaOODSP
00520210625055753
006m     o  d f      
007cr |n|||||||||
008200106t20192019nfcabd  ob   f000 0 fre d
040 |aCaOODSP|bfre|erda|cCaOODSP
043 |an-cn-nf
0861 |aFs70-6/2019-050F-PDF
24500|aÉvaluation du stock de morue du nord (divisions 2J3KL de l’OPANO) en 2019.
24617|aRégion de Terre-Neuve-et-Labrador : |bÉvaluation du stock de morue des divisions 2J3KL de l’OPANO
264 1|aSt. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador) : |bCentre des avis scientifiques (CAS), Région de Terre-Neuve-et-Labrador, Pêches et Océans Canada, |c2019.
264 4|c©2019
300 |a1 ressource en ligne (22 pages) : |billustration, carte, graphiques en couleur.
336 |atexte|btxt|2rdacontent/fre
337 |ainformatique|bc|2rdamedia/fre
338 |aressource en ligne|bcr|2rdacarrier/fre
4901 |aSecrétariat canadien de consultation scientifique, avis scientifique, |x1919-5117 ; |v2019/050
500 |aPublié aussi en anglais sous le titre : Stock assessment of northern cod (NAFO divisions 2J3KL) in 2019.
500 |a« Novembre 2019. »
504 |aComprend des références bibliographiques (pages 18-19).
516 |aMonographie électronique en format PDF.
520 |a« Un point de référence limite (PRL) de conservation a été établi pour la morue du Nord (div. 2J3KL; figure 1) (MPO 2010, MPO 2019) et correspond à la moyenne de la biomasse du stock reproducteur (BSR) au cours des années 1980. Ce point de référence définit la limite entre la zone critique et la zone de prudence à l’intérieur du cadre intégrant l’approche de précaution (MPO 2009) et définit le niveau au-dessous duquel le stock subit d’importants dommages. À ces niveaux, on considère que le stock a subi de sérieux dommages et que sa capacité à produire un recrutement satisfaisant est très affaiblie. L’état du stock selon la dernière évaluation complète (MPO 2018) indiquait que la BSR était de 37 % (IC 95 % = 27 à 51 %) du Blim et les avis scientifiques disaient qu’il fallait garder les prélèvements au plus bas niveau possible jusqu’à ce que le stock quitte la zone critique. Aucune échéance précise pour le rétablissement n’a été déterminée par la gestion, bien qu’un plan de rétablissement soit en cours d’élaboration. Le stock de morue du Nord est soumis à une pêche d’intendance et à une pêche récréative continues dans les eaux côtières depuis 2006. Dans la pêche d’intendance de 2018, chaque pêcheur avait des limites hebdomadaires de débarquement, soit une quantité globale maximale de prises jusqu’à concurrence de 9 500 tonnes. Dans la pêche récréative de 2018, une limite de 15 poissons par bateau par jour a été imposée durant une période de 39 jours. En 2017, le ministre de Pêches et Océans Canada a annoncé que la morue du Nord ferait l’objet d’une évaluation annuelle à compter de 2018. Gestion des pêches a demandé que, conformément au Cadre pour la pêche durable, une évaluation complète de l’état du stock soit menée afin de fournir au ministre un avis sur l’état du stock pour la période du 1er avril 2018 au 31 mars 2020. Le présent avis scientifique découle de la réunion du 26 au 28 mars 2019 sur l’Évaluation du stock de morue du Nord (divisions 2J3KL). Toute autre publication découlant de cette réunion sera publiée, lorsqu’elle sera disponible, sur le calendrier des avis scientifiques de Pêches et Océans Canada»--Contexte (pages [1]-2).
650 6|aMorue|xPêche commerciale|zTerre-Neuve-et-Labrador.
650 6|aRessources halieutiques|xÉvaluation|zTerre-Neuve-et-Labrador.
7101 |aCanada. |bMinistère des pêches et des océans.
7102 |aSecrétariat canadien de consultation scientifique.
77508|tStock assessment of northern cod (NAFO divisions 2J3KL) in 2019.|w(CaOODSP)9.883298
830#0|aAvis scientifique (Secrétariat canadien de consultation scientifique)|x1919-5117 ; |v2019/050.|w(CaOODSP)9.502624
85640|qPDF|s924 Ko|uhttps://publications.gc.ca/collections/collection_2020/mpo-dfo/fs70-6/Fs70-6-2019-050-fra.pdf