000 04698cam  2200457zi 4500
0019.908474
003CaOODSP
00520221107181653
006m     o  d f      
007cr cn|||||||||
008220224t20222022oncd    obs  f000 0 fre d
040 |aCaOODSP|bfre|erda|cCaOODSP
043 |an-cn---
0861 |aCS36-28-0001/2022-2-3F-PDF
1001 |aHou, Feng, |eauteur.
24514|aLes résultats des immigrants sur le marché du travail en période de récession : |bcomparaison entre la récession du début des années 1990, celle de la fin des années 2000 et celle liée à la COVID-19 / |cpar Feng Hou et Garnett Picot.
264 1|a[Ottawa] : |bStatistique Canada = Statistics Canada, |c2022.
264 4|c©2022
300 |a1 ressource en ligne (13 pages) : |bgraphiques.
336 |atexte|btxt|2rdacontent/fre
337 |ainformatique|bc|2rdamedia/fre
338 |aressource en ligne|bcr|2rdacarrier/fre
4901 |aRapports économiques et sociaux ; |vVol. 2, no. 2, février 2022
500 |a« Date de diffusion : le 23 février 2022. »
500 |aTitre de départ.
500 |aPublié aussi en format HTML.
500 |aEn tête du titre : Aperçus.
500 |aPublié aussi en anglais sous le titre : Immigrant labour market outcomes during recessions : comparing the early 1990s, late 2000s and COVID-19 recessions.
504 |aComprend des références bibliographiques (pages 12-13).
5203 |a« En période de récession, les immigrants récents sont souvent plus durement touchés que les personnes nées au Canada en ce qui a trait à leurs résultats sur le marché du travail. Intégrer le marché du travail en pleine récession peut également avoir des effets durables pour les travailleurs immigrants aussi bien que pour les travailleurs nés au Canada. Cependant, les récessions étant d'ampleur et de durée très différentes, leur effet sur les résultats des immigrants variera en conséquence. Le présent article propose une analyse comparée des résultats des immigrants lors des trois dernières récessions au Canada. La récession du début des années 1990 a été plus profonde et a duré plus longtemps que celle de 2008-2009. Alors que la première a eu des répercussions différentielles importantes sur les taux d'emploi et les gains des immigrants récents par rapport aux personnes nées au Canada, la deuxième, plus modérée, a eu des effets différentiels relativement minimes. Les deux récessions ont frappé les industries productrices de biens le plus durement, et ont touché les hommes, les jeunes travailleurs, les travailleurs moins scolarisés et ceux ayant peu d'ancienneté de manière disproportionnée. Pendant le ralentissement économique provoqué par la COVID-19, ce sont les secteurs des services d'hébergement et de restauration et du commerce de détail qui ont été les plus touchés, et les travailleurs à faible revenu qui en ont le plus ressenti les effets, de même que les travailleurs moins scolarisés et les jeunes femmes. Pendant la récession liée à la pandémie, l'augmentation du taux de chômage était plus prononcée chez les femmes ayant immigré récemment que chez celles nées au Canada, en partie à cause de leur surreprésentation dans certains de ces groupes. Il n'y avait qu'une légère différence entre les hommes ayant immigré récemment et les hommes nés au Canada en ce qui concerne les taux d'emploi et de chômage pendant la récession liée la COVID-19. Les résultats indiquent la possibilité d'effets durables sur les gains à long terme des immigrants qui sont arrivés pendant la récession du début des années 1990, mais par pour ceux qui sont arrivés pendant la récession de 2008-2009. Il est encore trop tôt pour déterminer les conséquences à long terme du ralentissement économique provoqué par la COVID-19 » -- Résumé, page 1.
650 6|aImmigrants|xTravail|zCanada|vStatistiques.
650 6|aRécessions|zCanada|vStatistiques.
650 6|aPandémie de COVID-19, 2020-|xAspect économique|zCanada|vStatistiques.
655 7|aStatistiques|2rvmgf
7102 |aStatistique Canada, |eorganisme de publication.
77508|tImmigrant labour market outcomes during recessions : |w(CaOODSP)9.908472
830#0|aRapports économiques et sociaux (Statistique Canada)|vVol. 2, no. 2, février 2022.|w(CaOODSP)9.895770
85640|qPDF|s523 Ko|uhttps://publications.gc.ca/collections/collection_2022/statcan/36-28-0001/CS36-28-0001-2022-2-3-fra.pdf
8564 |qHTML|sS.O.|uhttps://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/36-28-0001/2022002/article/00003-fra.htm